31 - Goblin Valley State Park - Hanksville : 52km - moy : 17,83 km/h - 2h56 de selle

 

 

 

Superbe lever de soleil sur les Goblins (h à g), de nombreuses photos s'imposent avant le départ. C'est avec regret que je quitte cet endroit, mais je n'ai pas le temps de m'attarder si je veux arriver de bonheur sur Hanksville et il y a encore tant de belles choses à voir. L'étape du jour se fera finalement assez rapidement, sur une très longue ligne droite, très roulante, avec de nombreux faux plats descendant.

 

Très beau paysage de chaque coté, on retrouve notamment ces énormes rochers au formes surprenantes comme dans la Goblin valley, mais en moins grand nombre. Le camping-restaurant de Hanksville se trouve juste après la bifurcation avec la SR95, sur la droite. L'accueil est très sympa, mon emplacement est superbe, une verte pelouse bien tendre. Les toilettes et douches sont propres. La nourriture du restaurant est bonne et servit copieusement. Alors que je me reposé tranquillement un cyclo-touriste américain est arrivé, il fait la route Chicago - San Francisco, avec la même remorque que moi, mais elle est vide comparée à la mienne, c'est à croire qu'il n'a besoin de rien.. Gars très sympa, nous avons discuté de tout et de rien. Temps superbe tout au long de la journée, mais j'ai toujours ce mal de c.. Demain un grand moment m'attend : Capitol Reef National Park....

  

 

 

 

32 - Hanksville - Fruita (Capitol Reef N. Park) + route panoramique : 73 km - moy : 14,26 km/h  - 4h26 de selle

 

 

 

Temps superbe. Dès le départ la route baignée par le soleil, serpente au milieu de roches aux multiples couleurs. Après 30 km à rouler à deux, en discutant de nos pays respectifs, nous nous sommes séparés car nous n'avions pas le même rythme. En effet toujours ces douleurs, ce qui m'oblige à me lever de la selle régulièrement. Cela forge le moral....

 

Toujours enrichissant de rencontrer des gens voyageant en vélo, et de partager ses propres expériences. Pour en revenir à l'étape, je l'attendais avec impatience car Capitol Reef est un endroit réputé entre autre, pour ses différentes couleurs de roches. Ici elle est de couleur jaune, rouge, orange, blanche, le "Navajo dome" , (2 ème photo à droite) puis plus tard "the Castle" (ci-contre à droite) en sont un bel exemple... La route de Hanksville jusqu'à Fruita, pratiquement toute en montée (voir le profile ci-dessous) est splendide et sera étrangement calme, voire déserte. Juste quelques motorhome ici et là. Le camping de Fruita est en autoregistration, mais attention il y a des contrôles réguliers. L'endroit est très vert, et juste à coté du camping il y a un verger en libre service avec paiement dans un urne (oui vous ne rêvez pas) uniquement basé sur la confiance... Verger entouré par d'énormes rochers striées de mauve rouge orange...

 

Une fois la tente montée, direction la route panoramique (2 photos en bas à droite), que je languissais impatience. Cette route de 20 km s'élève jusqu'à 1645m, débutant à l'entrée du camping direction plein sud, est comment dire... merveilleuse. Elle mérite son titre de "Scenic Drive". A ne manquer sous aucun prétexte... Le soir venu quel émerveillement de voir les rayons de soleil enflammer "The Castle", montagne située en bord de route près du visitor center. Fruita, ville fantôme fut à son apogée vers la fin du 19ème, elle fut crée par les Mormons qui cultivèrent de nombreux vergers le long de la Fremont River.

 

 

 33 - Fruita (Capitol Reef National Park) - Boulder :  80 km - moy : 11,75 km/h - 6h51 de selle

 

 

 

Toujours aussi beau et chaud. Quel bonheur de se réveiller le matin et de s'apercevoir qu'autour de vous, à peine mis le nez dehors, pècent tranquillement biches et cerfs, à l'intérieur même du camping. C'est un spectacle si reposant.... Aujourd'hui direction Boulder avec le passage du col le plus élevé de tout le voyage, à 3000 m. Jusqu'à Torrey, (où je me suis payé un méga petit déj) ce fut un paysage aussi surprenant que la veille, (photos de gauche). Puis direction plein sud sur la highway SR12, qui va de Torrey à Panguitch sur une distance de 196 km. Route considéré à juste titre comme l'une des plus belles "Scenic by way" des États-Unis.

Alors je peux vous dire que j'ai souffert, car la montée à 3000 m à travers la forêt (Dixie national Forest) est affreuse, et une fois la haut pas de neige éternelle, encore moins de glaciers, rien que de l'herbe, des conifères et bouleaux... La montée fut heureusement compensé par de superbes panoramas donnant sur les falaises de Capitol Reef. La descente sur Boulder fut forcément grisante... Boulder est une ville sans grand intérêt sauf qu'à proximité se trouve un ancien village d'indiens Anasazi (1050-1200) ; un musée relate leur histoire. Boulder est le départ de la fameuse route "burr Trail" dans le Grand Staircase Escalante National qui rejoint le lac Powell, vous y verrez de splendides mesas (en bas à droite), en "Navajo Sandstone" (formation géologique de grès de couleur rouge-orange pâle) identiques à celles de Zion. Pour la première fois du voyage j'ai dormi dans un "Chalet", dans un lit quoi.....

Demandez au visitor center (musée) pour avoir des renseignements sur les nombreuses escapades possibles alentour.